Condition: Cicatrices

Qu’est-ce que c’est?

Lors d’un traumatisme cutané – brûlure, blessure, acné sévère ou acte chirurgical – la peau se régénère afin de se protéger contre les infections, de se refermer et de guérir la zone endommagée. Les cellules saines migrent vers la blessure, puis s’y multiplient afin de finaliser la cicatrisation. Cette dernière peut d’ailleurs causer une hyper kératinisation – soit la multiplication chaotique des cellules épidermiques, ce qui donne une texture différente du reste de la peau.

Saviez-vous que?

La cicatrisation est possible notamment grâce à l’action du collagène, protéine réputée pour son action dans la fermeté et l’élasticité d’une peau jeune et saine! En effet, le collagène réunit les fibres cutanées, favorisant ainsi le processus de cicatrisation.

Quelles sont les causes?

Le processus de cicatrisation s’effectue plus ou moins rapidement selon notre mode de vie, notre âge, la localisation de la plaie ainsi que son degré de gravité. Néanmoins, plusieurs facteurs influencent la cicatrisation ainsi que l’apparence à long terme des cicatrices :

Le système immunitaire

Certains médicaments – tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les immunosuppresseurs – et traitements, comme la chimiothérapie et certaines maladies telles que le diabète et l’insuffisance rénale, affectent le système immunitaire et la capacité de cicatrisation de l’organisme. La cicatrisation peut alors être plus difficile; l’apparence des cicatrices s’en trouvera accentuée.

L’âge

Avec le temps, les cellules se multiplient et se régénèrent moins rapidement et la production de collagène ralentit. Cela explique pourquoi les cicatrices des enfants se forment rapidement et pourquoi, celles des adultes et des personnes plus âgées se forment plus lentement et tendent à demeurer plus apparentes.

Le mode de vie

L’alimentation, la pratique d’activités physiques, la gestion du stress, la consommation d’alcool et de tabac, ainsi que l’environnement – agressions cutanées telles que le froid et le soleil – seraient autant d’éléments influençant la cicatrisation. En effet, le mode de vie pourrait avoir une incidence sur la production de collagène et la multiplication des cellules cutanées. La cicatrisation serait donc plus lente et la cicatrice plus apparente chez un individu ayant une alimentation non équilibrée et un mode de vie sédentaire et stressant.

Le type de peau et sa localisation

Le type de peau peut avoir une influence sur la cicatrisation. En effet, des cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes (surplus de peau localisé en bordure de la cicatrice originale ou sur celle-ci) ont tendance à apparaître davantage sur les peau plus foncées. De plus, les parties du corps les plus articulées, de par les mouvements plus fréquents à ces endroits ; guérissent moins facilement et peuvent laisser des cicatrices plus apparentes.

Comment prévenir?

Afin de stimuler le processus de cicatrisation, la plaie doit tout d’abord être prise en charge adéquatement. Nettoyage, désinfection, hydratation et application de pansements stériles selon la cause et la gravité de la lésion : la cicatrisation ne doit pas être laissée au hasard.

La peau nouvellement crée par le processus de cicatrisation est plus fine et plus jeune que sur le reste du corps; elle est donc plus sensible aux effets néfastes du soleil. Afin de réduire l’apparence de la cicatrice, il est essentiel de protéger celle-ci des rayons UVA et UVB en appliquant un écran solaire adapté et en la couvrant le plus possible jusqu’à complète cicatrisation.

Comment traiter?

Micro-aiguillage fractionnés

Le relissage fractionné permet d’améliorer les problématiques de texture, de taches et de ridules. Cette procédure très sécuritaire vise à provoquer de micro-perforations dans le derme afin de pousser la peau à les réparer en produisant du nouveau collagène et en bâtissant une nouvelle structure cutanée. La nouvelle peau ainsi formée se combine à la peau existante et atténue ainsi l’apparence des cicatrices, qu’elles soient causées par un passé acnéique, une blessure, le vieillissement ou un acte chirurgical.